Ce qu’il faut savoir sur la bague de fiançailles #2

Pour fêter ce début d’année 2015, je crée une nouvelle catégorie sur le blog: celle des articles autour du mariage (eh oui, carrément !). N’y voyez pas un signe, je le fais avant tout par conscience bloguesque puisque les bagues de fiançailles et les alliances sont aux bijoux ce que la couronne est à la reine (fiou, je suis en forme aujourd’hui…!). Dans mon dernier article à ce sujet, je vous avais parlé de façon générale de la bague de fiançailles ; aujourd’hui, je vais vous donner quelques conseils pour choisir LA bague de vos rêves (cela vaut pour vous messieurs qui avez pour mission de quérir le joyau, mais aussi pour vous mesdames, qui devrez conseiller, renseigner, encourager et rassurer ces messieurs ; ) ).

15-Lahra-Bryant-Photography

Suivre son intuition #1

La bague doit avant tout plaire à votre dulcinée (c’est la base, mais bon, je précise quand même !). Ce bijou a une signification particulière, elle va le porter toute sa vie : il est essentiel qu’il corresponde en tous points à son style. Pour viser juste, le mieux est de rester dans le style de ses bijoux favoris (si elle ne porte que des bijoux classiques et épurés, évitez la monture baroque aux pierres multicolores!). Une fois que vous aurez défini le style (plutôt romantique, plutôt rétro, plutôt rock…), il sera plus simple d’affiner votre choix.

Dans certaines familles, la bague de fiançailles se transmet de génération en génération. C’est une chance à condition que le bijou soit en bon état (ou qu’il puisse être restauré), et que votre chère et tendre soit réceptive à l’idée de porter la bague de votre grand-mère ou d’une arrière grande-tante. En cas de restauration, une bonne idée peut être d’en profiter pour modifier légèrement le bijou afin de mieux se l’approprier. La même question se pose pour les bijoux vintage : certaines femmes sont totalement amoureuses de ces bijoux qui ont du vécu, d’autres n’imaginent pas que leur bague de fiançailles puisse avoir appartenu à une autre avant elles. Là aussi, il est possible de ruser en achetant une bague d’inspiration ancienne : vous aurez le style, mais pas les « fantômes du passé ». L’idéal est de discuter de ces différents aspects avec votre moitié, cela évitera tout dérapage.

9b12dd9a8e60bbdc9dea69a1b05f7e82

Fixer un budget #2

C’est parfois la question qui fâche. Alors qu’au fond, chacun fait comme il veut. C’est un peu comme pour tout cadeau, ce n’est pas le prix qu’on y met qui le rendra plus beau. Ce qui comptera, c’est le cœur et le temps que vous aurez mis à la choisir. Pour autant, il est important de définir un budget avant d’écumer tous les joailliers de la place sinon vous risquez vite d’être perdus. Des études montrent que les hommes mettent entre un mois et un mois et demi de salaire dans LA bague, mais encore une fois, tout est relatif. Petite note positive pour vous messieurs : on est très loin des 12 mois de salaire obligatoires pour une bague de fiançailles à Hong-Kong !

Pour un budget identique, je vous conseille de préférer une pierre un peu plus petite mais plus brillante et plus blanche, plutôt que de vous laisser tenter par une pierre plus impressionnante mais moins belle (même si la différence semble infime à l’œil nu).

4c-certification

Choisir la pierre #3

Justement, le choix de la pierre est crucial, puisque c’est souvent elle qui fait l’âme du bijou. Le grand classique, la pierre incontournable est le diamant. Vous aurez peu de chance de vous tromper avec la reine des pierres. Éventuellement, vous pouvez vous permettre une fantaisie en choisissant un diamant coloré, afin de surprendre votre fiancée : diamant rose, diamant jaune, diamant champagne… Vous aurez l’embarras du choix !

Il est aussi tout à fait possible d’offrir une bague avec une autre pierre que vous aurez choisie pour sa signification (voir ici) ou parce que vous la trouvez belle, tout simplement : tourmaline rose, tanzanite, aigue-marine, tsavorite vert, améthyste…

Par ailleurs, la taille de la pierre (= sa forme) est un élément décisif qui peut changer complètement l’allure d’une bague. La taille du solitaire le plus classique est la taille brillant, mais vous pouvez opter pour une taille poire, ovale, coussin, ou rose.

Reste enfin à déterminer l’autre taille de la pierre, à savoir son poids (= le carat). Souvent, cette caractéristique est définie en fonction du budget : plus la pierre est grosse, plus le bijou sera cher…

78fe0d4155a3a0fbd8dd90b98f7931c7

Choisir la monture #4

Le métal phare des bagues de fiançailles est l’or. L’avantage est qu’il offre plusieurs couleurs et plusieurs finitions. Choisissez une bague en or blanc si votre chérie ne porte que de l’argent ou de l’or blanc, optez pour l’or jaune si elle aime le doré. L’or rose apporte une touche romantique dans une monture mais il est moins intemporel. Toutefois le must, le top du top reste le platine. C’est un métal naturellement blanc qui ne se ternit pas avec le temps. Il est 30 fois plus rare que l’or… mais aussi beaucoup plus cher !

Enfin, pour une bague de fiançailles originale, l’or peut être traité en surface (martelage, rhodiage noir, brossage pour un aspect mat avec effet soyeux ou sablage pour rendre l’or vraiment mat).

9e3bcc77789413882f9118ac6f7859de

Je vous en ai parlé, le grand classique reste le solitaire en taille brillant. Mais d’autres variantes sont possibles, à vrai dire, il n’y a pas vraiment de limite. Vous pouvez jouer sur la taille de la pierre, mais aussi sur l’ajout d’autres pierres (= le solitaire épaulé). Certains privilégient la bague trilogie, pour tout ce qu’elle représente (trois pierres pour symboliser le passé, le présent et le futur). Vous pouvez aussi opter pour une monture marguerite ou pour une monture ancienne type Art Déco. Laissez libre cours à votre inspiration !

Petite astuce pour choisir une bague à la bonne taille : subtilisez discrètement à votre chérie une bague qu’elle porte à l’annulaire !

c2a1ee88428ef86da4a3e88e309606f3

Acheter la bague #5

Dernière question, et pas des moindres. Plusieurs choix s’offrent à vous…

> Si vous avez un gros budget… Dans une grande Maison de joaillerie

La bague de fiançailles touche à l’essence du bijou, elle marque l’un des événements les plus importants d’une vie. Il est donc normal de chercher ce qu’il y a de plus précieux, dans les matières, dans le savoir-faire et dans le dessin. En plus, l’expérience d’être reçu dans l’hôtel particulier d’un joaillier historique de la place Vendôme est exceptionnelle : les fiançailles sont souvent une belle occasion d’acheter un bijou griffé. Surtout, la transparence sur la qualité et la provenance des pierres est rassurante pour la plupart d’entre nous. Pourtant, le budget élevé des bijoux et les limites liées à la personnalisation des bijoux (dans le cas de restauration d’un bijou de famille par exemple) amènent souvent à se rapprocher d’un acteur plus local.

> Si vous êtes créatif et/ou audacieux… Chez un créateur joaillier

 Il offre plusieurs avantages car il se situe souvent à proximité de chez vous, il peut créer le modèle de vos rêves et ses tarifs sont parfois plus abordables que ceux des grandes Maisons. Dans ce cas, le feeling et la confiance jouent beaucoup, il est important de vous renseigner sur le travail d’un joaillier par le bouche à oreilles.

> Si vous êtes pressé et/ou connecté… En ligne, sur un e-shop spécialisé

Cette option est de plus en plus plébiscitée par les hommes à la recherche de la bague idéale. Et pour cause : les joailliers en ligne offrent un service clé en main, de la création sur mesure à la livraison et au service après-vente, le tout avec des conseils très complets et avisés… Reste que l’expérience du face à face avec le bijou n’est pas possible, or c’est parfois ce qui peut déclencher un coup de cœur…

> Si vous êtes chanceux… L’héritage familial 

Comme expliqué plus haut, tout dépend de l’état du bijou et de la mise au goût nécessaire ou pas. En fonction, les mêmes options s’offrent à vous : vous rapprocher d’un joaillier créateur ou d’une grande Maison pour redonner un coup de jeune à la bague de votre aïeule !

97e10c95177ce21a152bc5aa14b3e76e

Voilà, j’espère que vous y voyez un peu plus clair ! Dans tous les cas, ne vous mettez pas une pression inutile, fiez vous à votre intuition, et si besoin, choisissez la bague à deux : )

Bisous !

 © Crédits photos: Pinterest

Publicités