Rencontre avec la pétillante Marion Mazô

Vous aviez toutes manifesté beaucoup d’enthousiasme devant ses créations… Aujourd’hui nous retrouvons Marion Mazô pour parler davantage de sa vie, de ses bijoux et de ses inspirations. J’ai adoré lire ses réponses, celles d’une jeune femme active et drôle, que j’aimerais vraiment rencontrer dans la vraie vie dès que j’en aurai l’occasion!

image

Collection Manhattan

*Les bijoux : le jour ou le soir ? Les deux mais pas les mêmes.

*Qui brillent ou qui ne brillent pas ? Là aussi j’aurais envie de répondre les deux… J’aime les contrastes , un or patiné allié à une pierre éclatante. Je joue moi même avec ces contrastes pour mes bracelets, avec une alternance de perles mates et brillantes. C’est flagrant pour ma collection « Manhattan » (pour l’instant en boutiques mais pas sur mon site).

*Bague, bracelet, boucles d’oreilles ou collier ? De manière générale, plutôt bracelets mais avec l’arrivée des beaux jours je prendrai plaisir à ressortir mes jolis colliers et boucles d’oreilles que j’ai tendance à mettre un peu de côté en hiver à cause des bonnets et grosses écharpes … C’est ça quand on à décider de partir vivre à Berlin!

*Or ou argent ? Je suis passée à l’or le jour ou j’ai commencé à faire des bijoux. Jusque là j’étais une inconditionnelle de l’argent mais l’or s’est imposé à moi comme une évidence. Surtout le gold filled avec lequel je travaille, j’adore sa teinte claire, comme délavée, il se marie avec tout et apporte immédiatement quelque chose de classe mais pas trop sophistiqué.

*Ton premier souvenir de bijou ? Une médaille représentant la lettre M faite par mon grand-père à ma naissance. Elle me suit toujours.

*T’arrive-t-il d’être sans bijoux ? Pour être tout à fait honnête j’en porte rarement. Je ne dors jamais avec (c’est mauvais pour eux et pour nous) et mon atelier étant chez moi, je me pare rarement pour travailler. Mais je suis également une maquilleuse qui se maquille peu et une coiffeuse jamais coiffée! Je dois préférer m’occuper des autres : )

*La pierre précieuse qui t’inspire le plus ? En ce moment les reflets de la labradorite me fascinent et je suis une inconditionnelle de l’aigue-marine. Mais en pierre précieuse, je penche pour le diamant.

*Ton bijou fétiche ? Une bague en tête de lion qui tient un rubis dans sa gueule, un cadeau que mon grand-père a créé et offert à ma mère pour ces 16 ans, j’en ai hérité à mon tour à mes 16 ans.

*Tes marques ou créateurs préférés ? J’ai découvert il y a peu la marque « Jicqy les Mirettes », des bijoux qui marient laiton et tissu, je craque complètement, c’est d’une grande originalité et d’une extrême finesse. Et sinon je suis une grande fan des bagues de la marque « Monsieur »!

*Comment choisis-tu tes bijoux du jour ? En fonction de ce que j’ai prévu de faire dans la journée et de ma tenue évidemment.

*Où sont-ils rangés ? Rangés…? Malheureusement s’il y a bien une qualité qui me fait défaut c’est l’organisation. C’est ennuyeux car même pour travailler, je perds un temps fou à chercher des choses! Du coup je dirais ici et là, même si je persiste à m’acheter des boîtes ou des arbres à bijoux.

*Comment crées-tu les bijoux Marion Mazô? J’aime l’idée qu’un bijoux habille. Je suis assez classique dans le choix de mes tenues, l’idée est que dans ma garde robe tout aille ensemble, tous les bas avec tous les hauts. Donc le bijou est l’accessoire qui fait la différence, qui donne du style. C’est pourquoi je travaille sur des design fort, graphique. Et bien sûr la qualité avant tout, toutes mes finitions sont en gold filled ou plaqué or, je veux faire des bijoux qui durent dans le temps.

*Le bijou de tes rêves ? Une bague Art Déco! Il me tarde d’apprendre à faire mes propres bagues.

 *Ta citation mantra ? Tout ira bien!

*Un endroit pour t’évader ? En me lançant dans l’aventure de la création, j’ai un peu tiré un trait sur les vacances, l’investissement personnel étant  trop important pour l’instant. Par contre je rêve d’une journée dans un spa, bain à bulles, hammam, massage, détente… Rien de tel pour déconnecter!

*Ta plus grande source d’inspiration ? Pour les couleurs bien souvent les perles parlent d’elles même, c’est le bon côté de ma désorganisation. Lorsque mes sachets de perles se mélangent, il y a toujours des associations de couleurs qui ressortent et qui attirent mon œil, alors je les mets de côté en attendant la prochaine création. Pour les motifs je passe beaucoup de temps sur Pinterest qui regorge de graphisme, de tissus… Je m’imprègne d’un maximum d’images, de couleurs. Je dessine presque toujours mes modèles avant de leur donner vie.

*Pourquoi « Marion Mazô » ? Bonne question! Ça paraît simple mais ça a été très compliqué. Mon entourage m’a vraiment encouragée à garder mon nom , moi je cherchais un nom d’emprunt ou un nom de marque. Ça me gênait de garder mon nom à cause de mes autres métiers, je ne voulais pas tout mélanger. Mais finalement les bijoux ont pris le pas sur mes activités de maquilleuse et de coiffeuse donc j’ai bien fait de le garder!

*Le mot « bright » de la fin : Vivez intensément, ne cédez rien à la routine!

***

Un grand merci à Marion pour cette très jolie interview! Pour celles qui n’auraient pas craqué la dernière fois, vous pouvez bien sûr allez faire un tour sur le joli eshop de la marque ; ) A bientôt!

image (1) image (2)

image (3)

Photos © Marion Mazô

Publicités