Rencontre avec Sarah, créatrice d’Atonis Jewelry

L’été dernier, lorsque j’ai rencontré Sarah, la créatrice qui se cache derrière Atonis Jewelry, jamais je ne me serais doutée qu’elle avait un parcours classique et un bagage aussi solide en bijouterie-joaillerie. Lorsqu’elle s’est mise à me parler de son atelier minuscule, avec tous ses outils pour donner vie à ses créations, du dessin jusqu’au polissage, j’ai trouvé ça génial !

Aujourd’hui Sarah possède un « vrai » atelier et a créé Décagone, un atelier-boutique, avec deux amies créatrices elle-aussi, l’une styliste et l’autre sérigraphe (si vous passez à Reims, c’est une étape shopping incontournable !). Dans cet endroit inspirant, Sarah imagine et fabrique de A à Z ses bijoux au look moderne, fruits d’un savoir-faire artisanal exigeant. J’ai voulu en savoir plus sur son travail aussi précieux que passionné, et j’ai été servie ! J’ai adoré découvrir son atelier à l’âme bric à brac et en savoir plus sur les coulisses du métier de bijoutière-joaillère…

bright-pause-blog-bijou-atonis-jewelry-decagone-reims-3

bright-pause-blog-bijou-atonis-jewelry-decagone-reims-21

Peux-tu me parler de ton parcours en quelques mots ? Comment es-tu devenue créatrice de bijoux ? Amatrice d’arts et d’histoire depuis mon plus jeune âge, j’ai découvert l’univers de la bijouterie quand j’avais 15 ans lors d’un voyage en Égypte, le pays d’origine de mon père, qui a été marqué par ma « découverte » du trésor  de Toutankhamon. Egyptologue de profession, il m’a transmis sa passion pour l’Antiquité.

Après un BAC de gestion j’ai passé plusieurs concours d’entrée dans différentes écoles de bijouterie. J’ai finalement été admise à l’Institut de Bijouterie de Saumur, l’une des plus reconnus de France. J’ai commencé par un CAP Arts et Techniques de la Bijouterie-Joaillerie à temps plein, puis j’ai poursuivi avec un cursus d’apprentissage dans différentes maisons de joaillerie françaises (de grands noms mais aussi de petits artisans). Lors de ces années j’ai obtenu le reste de mes diplômes : BMA Art du Bijou et du Joyau option Joaillerie / Mention Complémentaire de Joaillerie / BMA Sertissage.

Par la suite, j’ai travaillé quelques mois en tant que salariée mais l’envie de m’épanouir dans mes propres créations étant trop forte, je me suis vite tournée vers l’entreprenariat et la création d’Atonis en avril 2015.

bright-pause-blog-bijou-atonis-jewelry-decagone-reims-23

bright-pause-blog-bijou-atonis-jewelry-decagone-reims-0

bright-pause-blog-bijou-atonis-jewelry-decagone-reims-22

Quelle expérience a été la plus marquante lors de ta formation ? L’expérience la plus marquante pour moi a sans doutes été la première fois où je me suis vue confier l’entière responsabilité d’une création pour un client, du dessin jusqu’aux finition. La satisfaction de ce dernier a été une énorme joie pour moi !

Comment décrirais-tu le style de tes créations ? Sobre, épuré, moderne mais avec un réel esprit antique. J’essaie de trouver un juste milieu en rappelant cet ADN d’Antiquité grâce aux cabochons que j’utilise dans la très grande majorité de mes créations, ainsi que les motifs et formes de mes bijoux qui ont des lignes modernes et antiques à la fois.

Quelle étape de la fabrication du bijou te plaît le plus ? Je dirais la première étape, celle de la création entre recherches de pierres, les dessins, les maquettes etc… Ce que je décrirais comme l’émergence du bijou. Et la dernière, les finitions, le sertissage et le polissage ce qui s’apparente pour moi à l’éclosion de celui-ci.

bright-pause-blog-bijou-atonis-jewelry-decagone-reims-8

bright-pause-blog-bijou-atonis-jewelry-decagone-reims-25

C’est quoi une journée-type pour toi ? J’essaie le plus souvent possible de la commencer tôt même si c’est quelques fois compliqué ! J’arrive chez Décagone aux alentours de 9h. Après les bavardages de rigueur avec Louise et Alexandra, nous partons chacune dans nos ateliers et au boulot jusqu’à 19h. Nous faisons des roulements pour tenir la boutique, c’est donc une journée ponctuée par les pauses et les clients. Après une journée riche en création et fabrication, j’aime me défouler en pratiquant différents sports et activités (équitation, tennis, footing, dessin, lire un bon roman policier, etc).

Quels conseils pourrais-tu donner à quelqu’un qui souhaiterait se lancer dans la joaillerie ou dans la création de bijoux ? La joaillerie et la création de bijoux sont quelque peu différentes. Pour la première, il faut avoir une réelle motivation et les reins assez solides. En effet, les places dans les écoles mais aussi dans les entreprises se font rares et sont donc très prisées (il faut savoir faire preuve de combativité et de mobilité géographique). Pour se lancer en tant que créateur, je dirais qu’il faut savoir trouver son identité créative. Beaucoup de créateurs sont déjà sur le marché que ce soit dans la bijouterie-joaillerie mais aussi dans la fantaisie, il faut donc se démarquer !

bright-pause-blog-bijou-atonis-jewelry-decagone-reims-9

bright-pause-blog-bijou-atonis-jewelry-decagone-reims-19

Pourquoi « Atonis Jewelry » ? Atonis est un mot tiré de la divinité solaire égyptienne Aton (idolâtré par Akhenaton et sa femme Nefertiti). Il a pour symbole un disque solaire d’où s’échappent des petites mains qu’on pourrait apparenter aux savoir-faire. Atonis, c’est le côté féminin des déesses antiques.

Ton premier souvenir de bijou ? Sans doute la première bague que mon père m’a offerte. Elle représentait le masque de Toutankhamon en or 18k. Mais aussi mon cartouche de naissance avec mon prénom en hiéroglyphes.

T’arrive-t-il d’être sans bijoux ? Rarement. Mais je ne suis pas une adepte de l’accumulation de bijoux, j’en porte un ou deux maximum à la fois.

bright-pause-blog-bijou-atonis-jewelry-decagone-reims-37

bright-pause-blog-bijou-atonis-jewelry-decagone-reims-26

bright-pause-blog-bijou-atonis-jewelry-decagone-reims-30

La pierre précieuse qui t’inspire le plus ? Je trouve le saphir très intéressant puisqu’il en existe de quasiment toutes les couleurs (du bleu Ceylan le plus connu en passant par le violet, le rose jusqu’au orange et au jaune). En ce qui concerne les pierres fines, j’aime beaucoup la tourmaline qui possède un camaïeu de couleurs très intéressant. Et pour les pierres ornementales, sans hésitation les trois pierres fétiches de l’Egypte ancienne : Lapis Lazuli, Turquoise et Cornaline.

Ton bijou fétiche ? Je suis très attachée à mes bijoux d’enfance énoncés au-dessus. Bien sûr, dans la vie de tous les jours, je porte les bijoux Atonis, en particulier la bague Hedj en howlite et Argent 925 qui s’accorde avec beaucoup de styles et possède une certaine originalité.

Tes marques ou créateurs préférés ? Balmain est l’une des grandes maisons dont le style me touche le plus, entre extravagance, audace et originalité. Pour les petits créateurs ceux qui se trouvent chez Décagone m’enchantent bien entendu 🙂 (Louise Religieux, La Print Station, Ancrage179, Mirabilia Lingerie…).

bright-pause-blog-bijou-atonis-jewelry-decagone-reims-32

bright-pause-blog-bijou-atonis-jewelry-decagone-reims-33

bright-pause-blog-bijou-atonis-jewelry-decagone-reims-31

Comment choisis-tu tes bijoux du jour ? En fonction de ma tenue et de ce qui va constituer ma journée. J’évite les bagues et les grosses manchettes quand je vais travailler.

Où sont-ils rangés ? Je leur rends la vie impossible et je cours toujours après…. Ils sont entre chambre et salle de bain, entre atelier et laboratoire. Mais je finis toujours par remettre la main dessus !

Tes bonnes adresses de shopping bijoux ? Décagone ??? 😀

Le bijou de tes rêves ? Un plastron égyptien en or massif, fabriqué à la manière antique et orné de leurs trois pierres favorites.

bright-pause-blog-bijou-atonis-jewelry-decagone-reims-36

Ta citation mantra ? Trouver une solution plutôt que de chercher une excuse.

Un endroit pour t’évader ? Une grande balade à cheval dans les bois et on oublie tout !

Ta plus grande source d’inspiration ? L’Égypte bien entendu.

Le mot « bright » de la fin : Wouahou c’était chouette de mettre par écrit tous mes souvenirs bijoutiers, mes habitudes et mes inspis !  MERCI Pauline !!!

★☆★

Atonis Jewelry chez Décagone – 225 rue du Barbâtre, 51100 Reims – Eshop / Facebook / Instagram

★☆★

Mille mercis Sarah et à bientôt !

bright-pause-blog-bijou-atonis-jewelry-decagone-reims-39

Photos © Bright Pause

Publicités