Rencontre avec Anaïs, créatrice des bijoux SIR Jane

Quel plaisir à chaque fois pour moi de publier l’interview d’une créatrice ! J’adore découvrir leurs réponses, leur univers plus en détails, quelques parcelles de leur quotidien. Aujourd’hui je vous emmène à Lyon, à la rencontre d’Anaïs, la créatrice des bijoux SIR Jane. J’ai eu un vrai coup de coeur pour ses créations délicates et je ne quitte plus ma médaille Elinor (une édition limitée), qu’elle a eu la gentillesse de m’offrir.

Colliers, bracelets ou bagues, j’ai envie de tout acheter sur l’eshop de la marque ! Les prix sont très raisonnables pour une belle qualité au rendez-vous. Il est difficile de résister à la tentation, d’autant plus qu’Anaïs ajoute régulièrement des nouveautés toutes plus réussies les unes que les autres, comme l’adorable bracelet Make a Wish tressé à la main. Elle met un point d’honneur à mettre en valeur l’artisanat français dans son travail : le pochon SIR Jane qui protège chaque bijou est par exemple teint à la main pour obtenir des nuances quasi uniques. Bref, je vous laisse avec elle pour découvrir son brillant univers !

bright-pause-blog-bijou-sir-jane-12

Anais Tardy - SIR Jane

Anaïs, créatrice des bijoux SIR Jane

Anaïs, peux tu me parler de ton parcours ? Comment es tu devenue créatrice de bijoux ? J’ai toujours aimé créer, customiser des fringues et des accessoires, chiner des meubles et les retaper. Ça me passionne vraiment, je suis très manuelle ! J’ai hérité cela de ma mère, j’ai une vraie admiration pour sa créativité, elle a toujours fait de très jolies choses à partir de rien !

Dans mon enfance, j’étais passionnée par le dessin et en grandissant, le milieu de la mode me captivait. Le stylisme était le meilleur compromis pour réunir ces deux intérêts ! J’ai donc étudié à l’Ecole de la Chambre Syndicale de la Couture Parisienne. Une fois diplômée styliste, j’ai commencé les stages qui ont fait naître en moi le désir de monter ma boîte. D’abord dans le prêt-à-porter féminin puis la vie a fait que je me suis progressivement orientée vers le bijou.

C’est devenu un vrai projet de cœur que j’ai mûri de jour en jour avec l’envie certaine de lui donner une réelle signification. J’ai commencé à le concrétiser peu de temps après la naissance de mon fils. Aujourd’hui je poursuis le développement de la marque chez moi à Lyon.

bright-pause-blog-bijou-sir-jane-7

Comment décrirais-tu le style de tes créations ? Mes bijoux sont fins et épurés. J’aurais tendance à parler d’un style minimaliste car j’aime la sobriété d’un bijou tout en ayant des détails délicats. J’aime sublimer dans la simplicité et j’ai à cœur de créer des bijoux que l’on aime porter au quotidien. Chaque bijou est conçu et préparé par mes soins. Je dessine rarement les modèles avant de les réaliser, c’est davantage la matière qui me parle, les formes, les couleurs… Je suis une amoureuse des pierres, j’adore leur contact froid et dense en les touchant.
O
Où peut-on les voir « en vrai » ? J’organise régulièrement des ventes privées en attendant de commercialiser mes bijoux dans des boutiques en France (et pourquoi pas à l’étranger dans un second temps).

bright-pause-blog-bijou-sir-jane-2

Pourquoi « SIR Jane » ? SIR Jane raconte une histoire, mon histoire. À travers la marque transparaissent mes goûts, mes envies, mon inspiration. Ce nom est né lors de la recherche pour ma ligne de prêt-à-porter. Je suis sensible au style androgyne, je m’inspire du vestiaire masculin et le conjugue au féminin, ce qui donne son sens à l’ambivalence présente dans le nom de la marque. Je porte une attention particulière au sens du raffinement, j’aime le chic « effortless ».

J’ai un intérêt particulier pour les codes vestimentaires aristo-britanniques masculins. Le dandy anglais me fascine, il dégage une certaine audace dans son apparence et son attitude. Le dandysme féminin est l’essence même de SIR Jane. J’admire ces femmes qui ont bousculé les codes vestimentaires et les mœurs avec une insolence remplie de charme et d’élégance. On tombe dans des silhouettes sobres, à l’image de mes bijoux, ceux-là même qui viennent souligner la tenue et apporter ce petit plus. Ajoutez à ça une allure désinvolte !

SIR évoque donc l’aristocratie anglaise et le chic d’un gentleman… Et Jane symbolise mon attachement à l’univers de la romancière anglaise Jane Austen : son romantisme, la délicatesse et la bienséance des femmes de son époque ainsi que leur modernité exprimée à travers leur finesse d’esprit et leur impertinence. Les personnages et les lieux de ses romans prêtent leurs noms à chacune des créations SIR Jane.

bright-pause-blog-bijou-sir-jane-4

Quelle est ton étape préférée de la fabrication d’un bijou ? Deux étapes me font vibrer : la première est la partie en amont de la création d’un nouveau modèle, lorsque je recherche l’association des matières, des couleurs, des formes.

Et la seconde est la touche finale, ce moment qui précède celui où je vais poser le bijou sur moi pour ajuster les derniers détails. C’est l’accomplissement d’une idée, née quelques semaines avant et qui a parfois nécessité de nombreuses démarches pour permettre sa réalisation.

Quelle est ta journée type ? L’avantage de travailler à domicile c’est que je gère mon planning comme je le souhaite, par conséquent les journées ne se ressemblent quasiment pas (mon signe astrologique me remercie, les Gémeaux détestent la routine) ! Plus ma journée est variée, mieux c’est !

Le matin, je me lève et prépare mon fils pour l’école. Puis, si je peux me le permettre, je me faufile au lit pour cogiter 1/4 d’heure ! Moment agréable, je suis seule, au calme, je ferme les yeux et tout se met en place. Parfois c’est un vrai bazar dans ma tête tant je me challenge sur les 1001 tâches à accomplir, alors je finis par bondir du lit et attaquer la journée. Le concret me rassure.

Je me fais des to do list de dingue et je prends un réel plaisir à barrer au fur et à mesure les tâches (presque orgasmique je l’avoue) ! Je checke mes mails, les commandes de l’eshop, les prépare et les envoie. Il y a parfois des shootings, des nouveaux modèles à mettre sur l’eshop, passer des commandes chez mes fournisseurs, aller chez le doreur, créer de nouveaux modèles… Je ne m’ennuie pas ! En fin d’après-midi, je vais chercher mon fils à l’école et si j’ai encore du boulot, je m’y remets le soir quand il est couché. Il y a souvent des journées interminables et éprouvantes !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ton premier souvenir de bijou ? J’adorais quand ma maman ouvrait sa boîte à bijoux. Pour moi, c’était vraiment le coffre à trésors et je prenais un plaisir fou à les essayer et en grandissant lui en emprunter ! Ça c’est un beau souvenir…

Ton bijou fétiche ? Mon alliance parce que je ne la quitte jamais ! Et pourtant j’ai beaucoup de bijoux fétiches mais je les change souvent… C’est à mon alliance que je suis la plus fidèle, ce qui est mignon car ce bijou est entre autre symbole de fidélité.
o
Ta pierre précieuse/fine préférée ? Incontestablement l’émeraude comme pierre précieuse. Je n’ai cependant pas choisi cette pierre pour ma bague de fiançailles, l’artisan joaillier me l’ayant déconseillée à cause de sa fragilité, je n’ai pas pris le risque. La tourmaline me plaît également beaucoup pour la richesse incroyable de ses nuances de couleurs.
o
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
o
Tes marques ou créateurs préférés ? J’aime le côté graphique/ géométrique de Ginette NY et le choix de ses pierres, la mise en valeur de leurs couleurs, associées les unes aux autres ou exploitées seules. Pascale Monvoisin, parce que c’est beau tout simplement ! Subtil, raffiné, imparfait… Myriam Balaÿ que j’ai découverte récemment, j’aime son travail de tissage brut, simple et délicat.
o
Tes bonnes adresses de shopping bijoux ? SIR Jane en pole position, of course ! J’adore découvrir sans cesse de nouveaux créateurs, Etsy est pour cela une vraie mine d’or et de manière générale le web est un outil merveilleux ! Hod et White Bird pour leurs sélections soignées et précieuses.
o
Le bijou de tes rêves ? Une bague avec émeraude et diamants repérée et essayée chez un joaillier qui reproduit des bagues anciennes. Elle était parfaitement à ma taille, c’était un signe non ? Un peu comme Cendrillon avec l’escarpin de verre… Coup de foudre immédiat, elle était incroyable ! Je l’ai prise en photo sous tous les angles pour la faire refaire.
o
Ta citation mantra ? J’aime beaucoup cette citation de William Arthur Ward.
« C’est impossible, dit la Fierté
 C’est risqué, dit l’Expérience
 C’est sans issue, dit la Raison
 Essayons, murmure le Cœur. »
Elle reflète si bien le quotidien d’un créateur.
o

bright-pause-blog-bijou-sir-jane-15

Un endroit pour t’évader ? Quand je crée mes bijoux, la plus belle manière de m’évader sans sortir de chez moi ! Sinon le bord de mer ça marche toujours !

Ta plus grande source d’inspiration ? Difficile de n’en donner qu’une… Je suis de nature curieuse et je suis très observatrice. J’aime regarder autour de moi, un infime détail peut m’inspirer. Je suis sensible aux couleurs provençales, à celles également présentes dans les églises. Toutes ces couleurs à l’origine très pigmentées et qui ont vieilli. J’aime les couleurs passées par le temps, le soleil, elles offrent de très belles nuances.

Je flâne sur Instagram dès que j’ai un moment pour le faire. Je trouve que c’est un des réseaux sociaux les plus attrayants car c’est très visuel et on est dans l’interactif, l’immédiateté des contenus. En plus de découvrir un créateur, on accède aussi à son univers. J’adore, c’est tellement riche en source d’inspiration, en découvertes ! Pinterest c’est bien aussi mais je dérive vite de ma recherche originale ! Je me retrouve à regarder de la déco alors que 15mn plus tôt je cherchais des bijoux ! On est clairement plus dans un flux d’images, on accède moins à un univers…

Les femmes m’inspirent aussi de manière générale, c’est important pour moi de regarder ce qu’elles aiment porter et comment elles le portent.

Le mot bright de la fin ? « Seule l’explosion intérieure permet de briller », Paulo Coehlo.
Merci Pauline de permettre aux créateurs de s’exprimer et faire découvrir leur travail !

★☆★

SIR Jane – Eshop / Facebook / Instagram

★☆★

Mille mercis Anaïs pour cette interview d’une richesse incroyable et à bientôt les brighties !

bright-pause-blog-bijou-sir-jane-3Photos © SIR Jane

Publicités