La fabuleuse histoire de Fabergé

Cela fait plusieurs fois que j’aperçois des œufs Fabergé (ou style Fabergé!) dans les intérieurs de personnes chez qui je vais. L’autre jour en vacances, notre hôte en avait quelques-uns, et si je sais les reconnaître, je me suis rendu compte que je ne connaissais rien à l’histoire pourtant fameuse de ces œuvres d’art. Authentiques ou pas, ces objets attirent l’œil et suscitent la curiosité. Un peu comme de précieux Kinder Surprise pour adultes! Qu’à cela ne tienne, je me suis dit que j’allais faire d’une pierre deux coups : me renseigner et vous faire partager cette découverte ; )

joaillerie-faberge-4_56

Pour dissiper tout malentendu, je vous le dis tout de suite, vous ne verrez jamais un œuf Fabergé dans mon salon. Même si j’admire le travail d’orfèvre et de joaillerie lié à l’objet, ce n’est pas du tout ma tasse de thé. Trop kitsch. Malgré tout, je trouve qu’une poésie se dégage des œufs de Fabergé… alors je vais vous conter leur histoire !

Tout commence en 1885 lorsque le joaillier Pierre-Karl Fabergé (1846–1920) imagine un magnifique œuf de Pâques en guise de cadeau pour l’Impératrice Maria Fedorovna de la part du Tsar Alexandre III. Au XIXème siècle, la fête de Pâques était considérée comme la plus importante de l’année par les chrétiens orthodoxes en Russie.

Fabergé choisit le symbole de l’œuf car c’est un motif très familier pour la Tsarine depuis sa jeunesse à la cour royale danoise. Il conçoit alors ce tout premier œuf impérial en or, recouvert d’émail blanc opaque, lui donnant ainsi l’apparence d’une vraie coquille d’œuf. Sous cette coquille, se cachait en réalité une surprise : une poule d’or aux yeux de rubis, contenant elle-même une réplique de la couronne impériale en diamants, une médaille d’or et un rubis monté en pendentif. Le cadeau parfait, plein de rebondissements!

premier-oeuf-faberge-300x300

Séduit par cette première pièce de Fabergé, le Tsar autorise le joaillier à porter le titre de « fournisseur de la Cour impériale », avec la possibilité de marquer les armoiries de l’État sur son enseigne. Rapidement, la tradition de l’œuf impérial Fabergé s’installe : chaque année, pour la fête de Pâques, les grandes dames de la cour reçoivent en cadeau un œuf Fabergé. Au total, le joaillier produira 52 pièces, toutes exceptionnelles.

oeuf-faberge-midwest

DSCN0033

177

C’est l’année 1900 qui marque l’apogée de la Maison. A l’Exposition universelle de Paris, aux foules accourues du monde entier, Pierre-Karl Fabergé présente les cadeaux de Pâques impériaux. L’effet de ces travaux sur le jury de spécialistes est phénoménal: à l’unanimité, Fabergé est élu Maître de la corporation des bijoutiers de Paris et reçoit la Légion d’Honneur. Malheureusement, la Première Guerre mondiale met un terme aux activités de la célèbre Maison.

Considéré comme des chefs-d’œuvre de l’art joaillier, les œufs Fabergé se composent de matières précieuses et nobles : l’or dans divers coloris (jaune, blanc, vert, rose…), le diamant, l’émeraude, le rubis, le jade vert, l’émail…En créant l’œuf Fabergé, la marque s’est forgé à la fois une image et une réputation. Aujourd’hui, les œufs Fabergé font le bonheur de collectionneurs du monde entier!

Splash-FEB_Pearl-6

oeuf-faberge-or-rose-pierres-precieuses

Les œufs de Fabergé, version XXIème siècle

En 2007, le nom Fabergé est racheté sous la bénédiction de l’arrière petite fille de Pierre-Karl, Tatiana. L’artiste joaillier français Frédéric Zaavy perpétue les nouvelles créations. Pour écrire une nouvelle page de son histoire, la marque se crée une nouvelle identité, toujours inspirée par ses œufs impériaux. Les nouvelles collections de bijoux revitalisent l’image de la marque. Ingéniosité, innovation, artisanat et raffinement font l’excellence des bijoux Fabergé. Car oui, Fabergé n’a rien perdu de son panache d’antan, j’ai été bluffée par les créations joaillières de la marque, originales et innovantes.

0013819_960

0012996_425

0013535_425

fabergé-oeuf-e1429883061209

Récemment, la Maison a même décidé de décliner les fameux œufs sur une sélection de bracelets. Miniaturisés en charms, les sept pendentifs Fabergé s’inscrivent comme des références plus ou moins explicites aux créations offertes chaque année par le joaillier à la famille impériale pour Pâques. Emotion green, Rococo Treillage multi colouredCadeau diamond, Spiral emerald, Sunburst pink sapphire et Simple diamond : les œufs miniatures sont confectionnés en or rose et sertis de diamants. Comme des petits trésors hyper colorés, ils capturent la finesse et le savoir-faire joaillier de Fabergé. Une version que je trouve beaucoup plus attrayante que leurs ancêtres non moins prestigieux !

Et vous, connaissez-vous Fabergé ? Que pensez-vous de leurs créations ?

bijoux-fabergé-e1429882899853

Photos © Fabergé

Publicités