Rencontre avec Mély, créatrice de douceur

J’ai découvert Chaudron Pastel, le joli blog de Mély, en lisant attentivement le numéro de The Simple Things dans lequel mon article était publié. Officiellement, Mély est naturopathe. Officieusement, elle est créatrice de douceur. Sur son blog, elle propose des recettes saines, elle parle de ses envies et de jolies choses. J’ai tout de suite été séduite par son univers empreint de poésie, de légèreté, comme une caresse bienveillante. Et puis, elle disait qu’elle aimait beaucoup les bijoux, alors j’ai eu envie d’en savoir plus… : )

Melanie-6088

Les bijoux : le jour ou le soir ? 

Plutôt le jour, car je suis une femme aimant profondément le jour, et non un oiseau de nuit. J’aime me lever à l’aube, profiter de ces minutes hors du temps où la majorité des gens dorment encore, et savourer cette quiétude de la vie qui s’éveille doucement… Tandis que le soir, j’aime coconner chez moi : musique douce, petites bougies, plats élaborés avec amour, et lectures inspirantes et divertissantes sont mes ingrédients préférés pour passer mes soirées.

Qui brillent ou qui ne brillent pas ?

Qui brille dans mon cœur et en mon âme. Qu’importe si le bijou est petit, ou gros, qu’il arbore de grosses pierres précieuses ou non : à mon sens, la valeur d’un bijou se trouve dans son histoire, dans son unicité, dans les symboles qu’il porte. La majorité de mes bijoux sont des pièces uniques, contiennent un ou plusieurs symboles, et ont une jolie histoire.

Bague, bracelet, boucles d’oreilles ou collier ?

Je les aime bien tous, montre et piercing compris. Ceci dit, ce sont les boucles d’oreilles que je varie le plus souvent, étant assez fidèle à ma bague et mes deux colliers, et ayant peu de bracelets.

Or ou argent ? 

Or, sans hésitation aucune! Jaune ou rose de préférence, j’apprécie aussi le blanc, mais préfère le platine pour un bijou de couleur argenté (ceci étant dit, je n’ai aucun en cette matière !).

Ton premier souvenir de bijou ?

Je m’en souviens extrêmement bien : je venais d’avoir 9 ans lorsque mes parents et moi sommes arrivés au Moyen-Orient où l’or coulait à flot pour un prix ridiculement bas (ma famille et moi avons vécu plus de quinze ans en tant qu’expatriés français à l’étranger dans de magnifiques pays… j’en garde un souvenir extraordinaire !).

En visitant les magasins de bijoux qui contenaient de réelles rivières d’or du sol au plafond ont été le berceau de ma passion pour les bijoux, et c’est aussi ici que ma Maman m’a offert mon premier bijou : une petite bague extrêmement simple faite d’un anneau en or jaune et surmonté d’une petite fleur. Je l’ai toujours, et même si elle ne me va plus, je la garde précieusement pour pouvoir la donner à ma fille, le jour où je deviendrai maman à mon tour.

curry-associe-vue-dessus

T’arrive-t-il d’être sans bijoux ?

Non, jamais : deux bijoux sont constamment sur moi, jour et nuit, douche comprise : un petit piercing tout simple en or à  mon tragus gauche, ainsi que la bague que mes proches m’ont offerte pour mes 30 ans.

La pierre précieuse qui t’inspire le plus ?

J’aime énormément les pierres de lune : ça a été ma pierre préférée depuis mes 12 ans, et elle l’est restée depuis. J’apprécie également les saphirs de couleur rose et blanc, et les émeraudes.

Ton bijou fétiche ?

J’hésite entre deux, chacun ayant une histoire chargée de symboles qui me sont précieux :

♦ Ma bague que j’ai reçue pour mes 30 ans. Faite sur mesure par la créatrice américaine Tracy Matthews : chaque pierre, leur nombre et leur disposition ont une signification, la couleur de son or reflète aussi un symbole… le tout forme un message de vie bien précieux. J’avais écrit un article pour mes 30 ans où je parlais de la réalisation de ce bijou bien précieux – on peut le retrouver ici.

♦ Mon collier où pend une pierre semi-précieuse d’une transparence qui pourrait laisser penser qu’il s’agit d’un cristal… mais il n’en est rien. Cette pierre est une kunzite que la vie a déposée sur mon chemin de manière inattendue par le biais de forces et de douceurs combinées, quelques semaines après un événement marquant de ma vie.

couverture-n1-de-choses-pastel

Tes marques ou créateurs préférés ?

Derrière chaque marque se trouve une créatrice, une personne qui vit et fait vibrer son style dans l’art de la joaillerie.

J’ai plusieurs créatrices favorites, et parmi elles figure en première position Polly Wales : ses pièces arborent un air brut et pur où l’imperfection des détails en font leur perfection. Son style caractéristique reflète ma vision de la vie : que chaque chose est parfaite avec ses imperfections, et que c’est cette unicité qui fait leur beauté.

J’aime également Tracy Matthews : une jeune Américaine douce, très à l’écoute, et ayant une philosophie de vie similaire à la mienne (vie holistique et saine) grâce à sa passion qu’est le yoga.

Sur Etsy, j’apprécie énormément les œuvres de MinimalVS ainsi qu’Artemer, et notamment leur bague simple et originale avec ce petit diamant en triangle, symbole universel aux messages multiples et holistiques.

Ta boutique bijoux favorite ?

À Paris, en boutique physique : WHITE bIRD dont la spécificité est de proposer des bijoux haut de gamme, rares et réalisés par des créateurs internationaux dont Polly Wales.

Sur internet, j’aime farfouiller sur Etsy qui m’apparaît comme un gigantesque fourre-tout à trésors où il y a à prendre et à laisser.

Comment choisis-tu tes bijoux du jour ?

Mes boucles d’oreilles sont les seules à changer régulièrement : celles que je mets le plus sont mes perles, un classique allant avec tout. J’en mets parfois d’autres : de jolis pétales de rose trempés dans une résine spéciale, un petit oiseau se balançant dans des branches, ou encore des créoles en or rose dénichées à prix doux majoritairement sur Etsy.

Où sont-ils rangés ?

Je les range dans un bénitier : un grand coquillage pêché par mon père dans la Mer Rouge lorsque j’étais enfant. Ces coquillages ont le pouvoir de laver énergétiquement ce que l’on y glisser, et donc les bijoux.

Le bijou de tes rêves ?

Un bijou de Polly Wales : une paire de boucles d’oreille arlequin de saphirs pastel.

Depuis toute petite, je rêve aussi de me marier : j’ignore si la vie m’y mènera, mais je rêve aussi du futur bijou qui symbolisera cette union sacrée.

Ta citation mantra ?

«Magic is a gift that not all can see, but for those who can… blessed are we.» (c’est à-dire : « La magie est un cadeau que tous ne peuvent pas voir, mais certains le peuvent… nous sommes bénis »).

COUVERTURE-5-sauces-pates-saines-gourmandes-vegetales-R

Un endroit pour t’évader ?

Tous les endroits où l’on peut se retrouver en présence de la nature : que ce soit la forêt, la montagne, la mer, la campagne, ou le désert…

La nature est si inspirante : lorsqu’on y est, on a la sensation qu’elle nous tend les bras pour de magnifiques aventures, intérieures ou extérieures, c’est une porte ouverte à l’évasion.

Ta plus grande source d’inspiration ?

Tout ce qui m’entoure.

Au cœur du quotidien, ce sont tous les détails de la vie qui m’inspirent, et parfois ceux qui peuvent sembler les plus banaux : le regard d’une petite fille croisée dans la rue, une conversation à la caisse d’un magasin, l’air triste d’un jeune homme croisé dans un bus, la pluie d’un matin d’automne, le chant d’un oiseau, le bruit des feuilles dansantes au vent, le parfum d’une tarte maison qui cuit, l’odeur du café fraîchement moulu… chacune de ces pièces est une pierre précieuse sensorielle de la vie qui, réunies toutes ensemble, créent le magnifique bijou qu’est la vie.

Pourquoi « Chaudron Pastel » ?

J’ai créé mon site il y a 8 ans : à l’époque, je l’avais créé sur la plateforme Canalblog, et étais bien loin d’imaginer qu’un jour il devienne un pan si important de ma vie personnelle et professionnelle.

Le choix du nom s’est donc fait de manière assez légère : s’il contenait des symboles (chaudron = connotation féerique & culinaire – pastel = douceur de vivre), je l’avais imaginé sans m’y attarder.

Lorsqu’il a pris de l’ampleur, et que je l’ai notamment basculé en un véritable site avec un nom de domaine, l’opportunité de changer son nom original et poétique en un nom plus sérieux et posé s’est présentée. À l’époque, mon webmaster m’avait conseillée d’opter pour un nom de domaine qui fasse professionnel… mais je n’ai pas hésité une seule seconde : le nom du Chaudron Pastel contient un peu de l’essence de cette magie et douceur de vie que j’y laisse transparaître, et qui font partie intégralement de moi-même.

Le mot « bright » de la fin :  Glissez de la douceur dans votre vie, elle sera plus magique.

madeleines-nuages-gouttesIMG_2703

Mille mercis à Mély pour cette interview hors du temps, apaisante et pleine de douceur… J’espère qu’elle vous a plu!

A bientôt ♥

Photos © Chaudron Pastel

Publicités