Erica Weiner, le vintage sur la peau

Je voulais titrer cet article « le vintage dans la peau » mais je me suis dit que ça ferait trop tatouages…! Pas de confusion donc, je continue de vous parler « bijoux » ; ) Jeune créatrice installée à Brooklyn, Erica Weiner est une grande fan de vintage qui propose aussi bien des bagues haute joaillerie Art Déco que ses propres créations au style savamment rétro.
erica_sml
Son goût des bijoux anciens est parti d’une obsession pour les vêtements vintage qu’elle a développée dans les années 90 quand le marché des friperies était en plein essor. Depuis elle a gardé cette passion, et porte tous les jours une ou deux pièces vintage minimum. Pour elle, porter un vêtement ou un objet qui a une histoire passée est un vrai luxe.

Erica-Weiner-Store-boutique-2

Erica fait partie de la troisième génération de Weiner à tenir un petit commerce à New York. Les membres de sa famille ont vendu des glaces, des manteaux en fourrure et des bonbons pendant plus d’un siècle. Sa grand-mère Mollie, formidable et au style infaillible, est née juste en bas de la rue de la boutique de Manhattan en 1909, ce qui a inspiré à Erica sa ligne de joaillerie fine.

Après avoir créé cette ligne en 2005, la demande pour les designs inspirés de vintage n’a cessé de croître. Erica et son associée Lindsay ont alors cherché pignon sur rue, parce que tout se faisait jusque-là sur la table de cuisine d’Erica ! Armées de solides connaissances en histoire de la joaillerie et du diplôme en gemmologie de Lindsay, elles sillonnent aujourd’hui le monde pour trouver les plus beaux bijoux (ou les plus étranges), notamment à Londres et à Paris. Elles chinent ainsi des bijoux Victoriens, du XIXème voire du XVIIIème siècle… de pures merveilles.

Erica Wainer - Bright Pause 3

Erica Wainer - Bright Pause 2

Erica Wainer - Bright Pause 4

En ce moment, Erica et son équipe créent une série de bijoux « acrostiches », avec laquelle vous pouvez épeler un mot en utilisant le langage antique des pierres. Il s’agit d’une ancienne technique, popularisée par Napoléon et ses contemporains. C’est très subtil et ses clients en raffolent ! Ils peuvent ainsi personnaliser leurs bijoux en écrivant un prénom ou un code secret (parfois des choses carrément salaces!). E pour Emeraude, Rubis pour Rubis, I pour Iolite… Je trouve l’idée géniale, un peu comme pour les pendentifs LoquetLondon dont je vous ai déjà parlé.

lightbox_portrait3_jpg_2695_north_1160x_white

Vous le savez, j’adore les bijoux Art Déco. Chez Erica Weiner, je ne suis pas en reste ! J’aime beaucoup son style éclectique, plein d’humour (ça transparaît sur son site) et vintage. Comme Erica l’a confié à Vogue, la femme qui porte ses bijoux est « intelligente et aime mixer les pièces fortes et les pièces plus discrètes, le beau et le bizarre ». Une description prometteuse qui s’étend aux nombreuses bagues de fiançailles et alliances, qu’elle dédie aux « non-traditional brides », à savoir aux fiancées qui voudraient sortir des sentiers battus ! Personnellement je n’ai pas l’impression d’avoir des goûts peu conventionnels en matière de bijoux mariage, mais j’ai les yeux qui brillent devant de nombreux modèles de son site (gros coup de coeur pour bague cocktail Art Déco Starbust).

honey-kennedy-erica-weiner-jewerly-giveaway

Et vous ? Aimez-vous les bijoux anciens ou vous font-ils peur ? 

Photos © Erica Weiner / Vogue

Publicités