Mes dernières lectures #5

Bright Pause_Mes dernières lectures #5 (5)

Léon et Louise, Alex Capus

Pour commencer cette sélection, un joli livre. Léon et Louise, c’est avant tout une histoire d’amour. A la fois simple et compliquée parce qu’impossible. Il y a quelque chose de suspendu dans ce roman, d’à la fois délicat et doux. Il nous donne à réfléchir avec philosophie sur la vie. C’est un peu comme on était tombé sur le journal intime de notre grand-père (assez improbable j’en conviens). La narration est assez lente, pleine de descriptions au vocabulaire choisi (parfois légèrement ennuyeuses), ponctuée de dialogues tout en retenue et de quelques lettres d’amour drôles et passionnées. Je vous le conseille si vous êtes romantique et que vous aimez l’Histoire !

Voici le résumé : « Le jour des obsèques du grand-père, la famille est en train d’attendre le prêtre dans la cathédrale Notre-Dame de Paris lorsqu’une petite dame énergique s’approche du cercueil, pose un baiser d’adieu sur le front du défunt et, souriant malicieusement en direction de l’assistance, actionne une vieille sonnette de vélo. Dans les premières rangées, on chuchote. S’agit-il de la fameuse Louise, le grand amour du grand-père Léon ? Ils n’avaient pas vingt ans lors de leur rencontre dans un petit village français vers la fin de la Première Guerre mondiale. Bientôt séparés par les hasards de l’Histoire et les vents contraires du destin, les deux jeunes gens ne s’oublieront jamais, quelle que soit l’époque traversée, la Première Guerre en Normandie, l’Occupation à Paris… En explorant la vie secrète de son propre grand-père sur plus de quarante ans, Alex Capus signe le roman d’un amour plus fort que le tourbillon de la vie, une épopée intime irrésistible. »

Mon avis : 4/5

>>> <<<

Petites recettes de bonheur de bonheur pour les temps difficilesSuzanne Hayes et Loretta Nyhan

J’ai beaucoup aimé ce livre, très agréable et facile à lire. Cela faisait bien longtemps que je n’avais pas eu l’occasion de parcourir un roman épistolaire (ça m’a d’ailleurs rappelé mes TPE au lycée pour lesquels nous avions imaginé une correspondance entre une jeune hippie et son fiancé parti faire la guerre au Vietnam… bref !). Après quelques pages, j’ai eu un peu peur de m’ennuyer mais finalement on se retrouve vite pris au jeu. J’avais envie de connaître la suite, de partager le quotidien de ces deux femmes attachantes, de vivre leurs aventures et leurs états d’âme. C’est un livre très touchant. J’ai aimé aussi leurs personnalités très différentes mais dans lesquelles je me suis parfois retrouvée.  L’une d’elle a une vie amoureuse rocambolesque, ça la rend  très humaine ! Et ça m’a plu de me plonger dans un ouvrage teinté d’histoire, c’est instructif et intéressant de mieux connaître la vie des femmes restées au pays de l’oncle Sam pendant la guerre. A lire sans hésiter, avec une tasse de thé bien au chaud !

Voici le résumé : « États-Unis, années 1940. Glory, enceinte et déjà mère d’un petit garçon, souffre de l’absence de son mari, parti au front, de l’autre côté de l’Atlantique. À des centaines de kilomètres d’elle, Rita, femme et mère de soldat également, n’a pour compagnie que la fiancée de son fils. Une lettre, envoyée comme une bouteille à la mer, va les réunir. Entre inconnues, on peut tout se dire. Les angoisses, l’attente des êtres aimés, mais aussi les histoires de voisinage, les secrets plus intimes et les recettes de cuisine. Les petites joies qui font que, dans les temps les plus difficiles, le bonheur trouve son chemin. »

Mon avis : 4,5/5

Bright Pause_Mes dernières lectures #5 (3)

Le diable sur les épaules, Christian Carayon

Un livre que j’ai commandé pour pouvoir contribuer au club de lecture Mango & Salt lancé par Victoria (comme le précédent d’ailleurs) et auquel je vous invite à participer ! Je ne pense pas que j’aurais commandé ce livre sans le club, mais c’est justement pour ça que je me suis inscrite ; ) Pour être tout à fait franche, j’ai moyennement aimé ce roman. Je n’ai pas été happée par l’histoire, j’ai trouvé certaines pages interminables de description (moi qui n’ai jamais aimé Balzac pour ça, j’ai été servie) et le suspense n’a été sensible que dans le dernier tiers du livre. Je rejoins aussi les commentaires d’autres lectrices qui se sont senties comme « mises de côté » à la lecture. Pour autant, j’ai aimé le côté thriller historique, très bien documenté et le côté tourmenté plutôt bien senti du héros. Le dénouement me laisse encore perplexe et je regrette d’avoir deviné très tôt qui était le meurtrier ! Si vous aimez les polars, allez-y mais tenez bon pour les 100 premières pages  : )

Voici le résumé : « Au cours de l’année 1924, un village isolé des montagnes tarnaises et menacé d’extinction est le théâtre de plusieurs assassinats atroces. Déjà les langues se délient et certaines superstitions ressortent… Malgré tout, la jeune institutrice Camille refuse de céder à ces croyances d’un autre âge et appelle à la rescousse son ami d’enfance. Cet ancien criminologue, connu pour ses enquêtes autour du paranormal et qui ne voit dans ces morts suspectes que des crimes perpétrés par la main de l’homme, va mener l’enquête à sa façon… mais l’assassin l’a positionné sur son échiquier diabolique. Tout n’est désormais que tactique et manipulation. »

Mon avis : 3,5/5

>>> <<<

Le pouvoir du moment présent – Guide d’éveil spirituel, Eckhart Tolle

J’avais acheté ce livre à un moment où je me posais beaucoup de questions sur ma vie, et après avoir lu le résumé qui me semblait très prometteur : « Le pouvoir du moment présent est probablement l’un des livres les plus importants de notre époque. Son enseignement simple et néanmoins profond a aidé des millions de gens à travers le monde à trouver la paix intérieure et à se sentir plus épanouis dans leur vie. Ce livre a le pouvoir de métamorphoser votre vie par une expérience unique. »

Autant vous dire que je m’attendais à un remède miracle, moins cher qu’un psy et plus facile qu’une séance de méditation ! Pour être tout à fait franche, je n’ai pas « trouvé la voie » comme Eckhart Tolle (ou Lao Tseu). J’ai aimé lire ce livre à dose homéopathique chaque soir, une formule adaptée puisqu’il est construit en dialogue. Chaque paragraphe répond à une question. J’y ai appris des choses très intéressantes, mais je n’ai malheureusement pas connu de révélation. J’ai trouvé les livres de Florence Servan-Schreiber et de Laurent Gounelle tout aussi  efficaces d’un point de vue développement personnel (sinon plus dans mon cas). C’est peut-être aussi lié au fait que cet ouvrage s’assimile plus à un texte philosophique (ce qui n’a jamais été ma tasse de thé)… Pour autant, le message est essentiel : vivre dans l’instant présent est une clé pour trouver la paix intérieure et le bonheur !

Mon avis : 3,5/5

Bright Pause_Mes dernières lectures #5 (4)

Photos © Bright Pause

Publicités