Mes dernières lectures #10

Les vacances d’été s’achèvent et nous voilà déjà en septembre. J’ai passé deux merveilleuses semaines de vacances dans le Queyras que j’ai découvert avec plaisir (tant de sérénité et la nature à l’été pur !) et une petite semaine en Bretagne, parce que c’est comme ça depuis que je suis née ou presque. Pour accompagner mes après-midi détente : quelques bons bouquins bien sûr !

Dans ce bilan lecture, deux romans en demi-teinte, une saga familiale coup de coeur et un best seller du développement personnel qui vaut le détour…

Bright-Pause-dernières-lectures-10 0

La Bibliothèque des cœurs cabossés, Katarina Bivald

J’avais commandé ce roman parce que je l’avais vu par-ci par-là sur la toile et que les avis étaient positifs. Au départ, j’ai eu beaucoup de mal à entrer dedans, mais c’est certainement dû au fait que j’ai commencé la lecture trop en pointillés. Au bout d’un tiers, j’ai fini par être prise par l’intrigue, et notamment à cause d’un rapprochement intéressant entre deux personnages… : ) La protagoniste n’est pas particulièrement attachante, contrairement aux personnages secondaires hauts en couleur (et loufoques pour certains), parfaits chacun dans leur rôle. Grâce à eux, une toile émotionnelle se tisse autour de l’héroïne, qui rend la petite ville du fin fond de l’Amérique beaucoup plus vivante, ainsi que le roman par mimétisme. J’ai trouvé touchante la description de la vie qui continue dans un coin déserté par sa jeunesse, et je n’ai pas boudé non plus les quelques références aux grands classiques littéraires. Les fans des US vintage et rock’n’roll seront servis !

Le résumé : « Tout commence par les lettres que s’envoient deux femmes très différentes : Sara Lindqvist, vingt-huit ans, petit rat de bibliothèque mal dans sa peau, vivant à Haninge en Suède, et Amy Harris, soixante-cinq ans, vieille dame cultivée et solitaire, de Broken Wheel, dans l’Iowa. Après deux ans d’échanges et de conseils à la fois sur la littérature et sur la vie, Sara décide de rendre visite à Amy. Mais, quand elle arrive là-bas, elle apprend avec stupeur qu’Amy est morte. Elle se retrouve seule et perdue dans cette étrange petite ville américaine.
Pour la première fois de sa vie, Sara se fait de vrais amis – et pas uniquement les personnages de ses romans préférés -, qui l’aident à monter une librairie avec tous les livres qu’Amy affectionnait tant. Ce sera pour Sara, et pour les habitants attachants et loufoques de Broken Wheel, une véritable renaissance.
Et lorsque son visa de trois mois expire, ses nouveaux amis ont une idée géniale et complètement folle pour la faire rester à Broken Wheel… 
»

Mon avis : 3,5/5

 La Vérité à propos d’Alice, Katherine Webb

Ce livre, à mi-chemin entre le polar et le roman victorien ne m’a pas plu autant que je m’y attendais. J’ai nettement préféré L’Héritage. Dans La vérité à propos d’Alice, les longueurs participent à créer l’ambiance surannée propre à l’époque de l’intrigue (qui se joue au XIXe siècle), mais elles m’ont parfois perdue en cours de route. Les deux premiers tiers du roman m’ont semblé un peu mous, rattrapés heureusement par le dénouement final plutôt bien ficelé. J’ai moyennement aimé aussi le côté gentiment dérangeant de certains passages (je ne vous en dis pas plus pour ne pas spoiler l’intrigue), mais ça c’est parce que je suis une grande romantique ! Et c’est aussi certainement dû au fait que le côté sombre du roman ne cadrait pas très bien avec ma terrasse ensoleillée en vacances avec vue sur la montagne !! À lire donc, sauf si vous cherchez un roman feel good…

Le résumé : « Angleterre, 1821. En épousant Richard, Rachel Crofton croyait enfin échapper à son destin de gouvernante. Mais derrière le commerçant affable se cache un homme colérique et opportuniste… Pour tromper l’ennui, Rachel accepte la proposition de lady Alleyn de lui faire rencontrer son fils reclus, Jonathan, vétéran de la guerre d’Espagne. Dès sa première visite, Rachel comprend que les apparences masquent de profondes failles : pourquoi Jonathan réagit-il si vivement à sa vue ? Qui était Alice, sa fiancée disparue et à qui Rachel ressemble si fortement ?
Décidée à percer le secret de la maison Alleyn, Rachel n’a bientôt plus qu’une idée en tête : découvrir la vérité à propos d’Alice… 
»

Mon avis : 3/5

Bright-Pause-dernières-lectures-10 1

 Fleurs sauvages, Kimberley Freeman

Encore un roman sur les secrets de famille, mais cette fois-ci, je l’ai dévoré ! Pendant deux jours, je me suis plongée presque non stop dans l’intrigue et j’ai pris beaucoup de plaisir à suivre les aventures de Beattie, la grand-mère inspirante et d’Emma, sa petite-fille à la recherche de ses racines. Gros coup de cœur pour les passages en Tasmanie, très dépaysants, dépeints avec beaucoup de détails et de justesse : je m’y croyais et j’avais l’impression de vivre avec les personnages. L’auteure n’a rien à envier aux papesses du genre comme Kate Morton ou Katherine Webb. Un vrai bon moment de lecture-évasion, idéal pour les vacances, que je vous recommande : )

Le résumé : « Glasgow, 1929. Beattie Blaxland avait des rêves. De grands rêves. Elle imaginait une vie faite de mode et d’étoffes. Ce dont elle n’avait jamais rêvé, en revanche, c’est de tomber enceinte de son amant, un homme marié, à la veille de son dix-neuvième anniversaire. 
Londres, 2009. Emma Blaxland-Hunter vivait son rêve. Danseuse étoile au London Ballet, elle avait tout… jusqu’au jour où elle a tout perdu. 
Des décennies les séparent, mais les deux femmes devront trouver la force de reconstruire leur vie. Un héritage les mènera à la campagne australienne de Wildflower Hill, là où chacun peut apprendre à se relever et découvrir ce qu’il veut vraiment. »

Mon avis : 5/5

3 kifs par jour, Florence Servan-Schreiber

J’avais adoré Power Patate et je n’avais jamais jugé nécessaire de lire 3 kifs par jour. À vrai dire, je me demandais ce que FSS pouvait bien raconter dans un livre entier en parlant simplement de ce concept. Mais c’était sans compter le sous-titre « Et autres rituels recommandés par la science pour cultiver le bonheur », et surtout le talent de l’auteure qui possède un vrai don pour partager son expérience de la psychologie positive et nous aider à faire entrer davantage l’optimisme dans notre vie. Un livre très bien écrit, qui se lit facilement, pleins de bons conseils et de fraîcheur que je vous invite à lire sans hésiter, surtout maintenant qu’il est disponible en format poche !

Le résumé : « Repérez trois instants de joie par jour pour cultiver le bonheur. Un kif, c’est un événement, une rencontre, une sensation ou une image qui nous fait du bien et qui nous permet de cerner ce qui nous rend heureux. Florence Servan-Schreiber propose dans cet ouvrage des idées, des conseils et des exercices qui permettent de voir les choses avec optimisme, de développer ses qualités plutôt que de corriger ses défauts, de se rapprocher des autres et, surtout, de savourer sa vie. »

Mon avis : 5/5

Voilà, c’est déjà fini ! Je garde mes 3 autres lectures du Summer Challenge pour un prochain article, sachez en tout cas que je me suis régalée ! Et vous, vous avez participé ? Vous avez relevé le défi ?

Bonne lecture les brighties et à bientôt !

Bright-Pause-dernières-lectures-10 3

Photos © Bright Pause

Publicités