Rencontre avec Emmanuelle, créatrice des bijoux Manarola

J’ai découvert les bijoux Manarola l’été dernier lors de mon séjour à Annecy. Tout de suite, les créations d’Emmanuelle m’ont tapé dans l’oeil. Des bijoux en plaqué or, un brin bohèmes, parfaits pour les looks casuals ou plus sophistiqués. Des pièces à combiner, à accumuler, sans chichis… Tout ce que j’aime ! Mention spéciale pour la médaille Zeferina et les petits bracelets gris-gris, comme le Clelia ou le Valentina. Emmanuelle a récemment retravaillé l’univers de sa marque, et je dois dire que c’est réussi. Le lookbook de l’eshop est inspirant, le blog agréable à lire, bref, je recommande ! Et depuis que j’en sais plus sur les bijoux Manarola, sur le fait que tout est fabriqué en France, en petite série, par une créatrice qui a de jolies valeurs et une sensibilité artistique, je suis encore plus fan. Je vous laisse en apprendre plus sur son univers…

bright-pause-blog-bijou-manarola-créateur-18

Emmanuelle, peux-tu me parler de ton parcours ? Comment es-tu devenue créatrice de bijoux ?

 J’ai toujours évolué dans le domaine créatif depuis toute petite : musique, danse… Mes parents étaient eux-mêmes très friands de culture en général et m’ont donné ce goût pour l’esthétisme. Petite, j’aimais beaucoup bricoler et j’étais très intéressée par tout ce qu’on appelle aujourd’hui le DIY. Ado, je fabriquais mes propres bijoux avec de la pâte fimo. J’ai fait ensuite des études en design de mode à Genève. Suite à cela, je me suis suis mise directement à mon compte et j’ai créé une ligne de vêtements avec d’autres créatrices. J’ai presque toujours travaillé à mon compte. Toute ma famille travaille ainsi, mes parents sont relieurs, mes grands-parents étaient restaurateurs et ma sœur (avec qui je partage mon bureau) est créatrice de faire-part ! C’est de là que me vient ce goût de  l’entreprenariat et ce besoin de liberté dans mon travail. Lorsque j’avais ma marque de vêtements, j’ai créé une ligne de bijoux textiles que je fabriquais avec les chutes de tissus. Je suis arrivée pleinement au bijou lorsque j’étais enceinte de ma fille. Je me suis mise à faire de petites pièces, l’idée de départ étaient de faire des bijoux fins qui puissent être portés par la maman et sa fille. Puis la marque a évolué petit à petit…

bright-pause-blog-bijou-manarola-créateur-19

Comment décrirais-tu le style de tes créations ? Ils sont épurés et ont un design fin. On m’a dit un jour que mes bijoux étaient « des intemporels, dans l’air du temps. » J’ai beaucoup aimé la formule et je l’ai reprise. Je ne sais pas dire s’ils ont un style en particulier, j’aime plutôt penser qu’ils peuvent se porter en toute saison, en toute occasion et assez facilement. Ils peuvent se mêler à vos propres bijoux, à vos bijoux anciens… J’aime à penser qu’ils deviennent une seconde peau, un petit objet que l’on porte sans s’en soucier et qu’on n’a plus envie de quitter.

Où peut-on les voir « en vrai » ? À Annecy, vous pouvez les voir dans le concept-store Les Palettes. Et dans d’autres boutiques de la région Rhône-Alpes (à Thonon-les-Bains, Chambéry…) et en Suisse lors de ventes éphémères.

Pourquoi « Manarola » ? Manarola est le nom d’un petit village faisant partie des Cinque Terre, en Italie. J’y suis partie quelques jours et j’ai été transportée, bouleversée par ces paysages. Je suis une amoureuse de l’Italie et j’ai des origines méditerranéennes, du coup lorsque j’ai réfléchi à un nom pour ma marque, je cherchais à évoquer quelque chose de bohème, le voyage, la Méditerranée, le soleil… J’ai immédiatement pensé à cette ville, et je trouvais la sonorité très belle.

Quelle est ton étape préférée de la fabrication d’un bijou ? Les tout débuts, lorsque je cherche, que j’expérimente, que je dessine, que je trouve les matières, et que les premiers prototypes sont faits.

bright-pause-blog-bijou-manarola-créateur-3

Quelle est ta journée type ? Le matin je me lève, je me prépare, puis lève ma fille et la prépare également. Petit déjeuner obligatoire, je ne peux pas partir le ventre vide. Ensuite départ pour l’école. Je dépose ma fille à 8h40 et je prends la route pour mon atelier, j’ai un peu de route. J’arrive en général vers 9h30. J’ouvre d’abord mon ordinateur, je regarde mes mails et j’y réponds. Ensuite cela dépend des jours, entre fabrication, envoi des commandes, préparations des futures collections, gestion du site, photos… En général à midi je mange avec ma sœur à l’atelier, ou j’en profite pour manger avec une amie. Je finis ma journée vers 16h30 et je fonce chercher ma fille qui termine sa journée vers 17h. Ensuite on rentre à la maison, on joue, on prépare le repas du soir et on fait sa toilette. Puis cela dépend des moments : soit j’ai encore un peu de choses à faire et je travaille une heure ou deux, sinon je profite d’un moment de tranquillité avec mon homme, film, série, lecture, puis dodo.

Ton premier souvenir de bijou ? J’en ai trois tout aussi marquants les uns que les autres. Le cliquetis des joncs en or de ma maman, le pendentif en forme de main que portait mon grand-père et sa chevalière sur laquelle étaient gravées ses initiales.

bright-pause-blog-bijou-manarola-créateur-2

bright-pause-blog-bijou-manarola-créateur-16

Ton bijou fétiche ? Je ne quitte pas le jonc Paloma, c’est une des première pièces que j’ai créée et je lui ai donné le nom de ma fille.

Ta pierre précieuse/fine préférée ? Je ne suis pas sûre de réussir à en choisir une seule. Je dirais que la pyrite et la labradorite sont celles que je porte et utilise le plus souvent. J’adore les mélanger d’ailleurs, je trouve très intéressant ce contraste entre le côté brut et puissant de la pyrite avec le côté délicat de la labradorite. En été, je suis une inconditionnelle des pierres de couleurs verts ou turquoise, telle que certaines opales.

Tes marques ou créateurs préférés ? Grâce à Instagram, je découvre pleins de pépites, de jeunes créateurs (Fiona Vani, Valentina Store, Songe Lab…) qui font des choses avec une vraie démarche, de la fabrication française, des petites séries avec des prix justes, exactement les même valeurs que je partage avec Manarola.

bright-pause-blog-bijou-manarola-créateur-17

bright-pause-blog-bijou-manarola-créateur-11

Tes bonnes adresses de shopping bijoux ? À Annecy, le concept store Les Palettes et chez Biutiful. Sur Internet, l’Exception, avec beaucoup de marques françaises.

>> (re)lire l’article sur mes bonnes adresses shopping bijoux à Annecy

Le bijou de tes rêves ? Je n’ai pas particulièrement un bijou dont je rêve, mais j’aime beaucoup la bague Trinity de Cartier. Trois anneaux des trois couleurs d’or. Simplicité, pureté, aller à l’essentiel.

Ta citation mantra ? « You can find inspiration in everything. If you can’t,then you’re not looking properly », Paul Smith.

bright-pause-blog-bijou-manarola-créateur-10

bright-pause-blog-bijou-manarola-créateur-8

Un endroit pour t’évader ? Avec ma petite famille, on part souvent l’été en Italie, en Toscane vers Florence. J’adore cette région, les paysages sont sublimes, la nourriture est à tomber. J’ai hâte d’y retourner !

Ta plus grande source d’inspiration ? Tout peut m’inspirer : ce qui m’entoure, la nature, une image, une sensation… Je note mes idées dans un petit carnet, il m’arrive parfois même de me lever la nuit pour noter une idée lorsque je suis dans une phase de création de collection. Mon cerveau se met en ébullition et cela arrive souvent le soir au moment de me coucher 🙂

Le mot « bright » de la fin : Your only limit is you.

Manarola –  Eshop / Facebook / Instagram

Merci Emmanuelle pour ta générosité et ces jolis mots ! Alors ça vous a plu ? Vous connaissiez les bijoux Manarola ?

bright-pause-blog-bijou-manarola-créateur-9

Photos © Manarola & Julien Bonjour

Publicités