Mes dernières lectures #9

C’est toujours avec joie que je vous retrouve pour l’article bilan de mes dernières lectures. Je me replonge avec plaisir dans l’univers de chaque livre et ça me donne envie d’en commander une nouvelle pile !

Bright-Pause-blog-dernières-lectures-4

Ashford Park, Lauren Willig

On commence par un roman qui m’a captivée, comme tours les romans du même genre : celui des secrets de famille. Passés troubles, disparitions, drames, et sentiments… Tout ce que j’aime ! Que voulez-vous, je suis une éternelle romantique ! J’ai adoré ce roman qui m’a fait voyager tantôt dans l’Angleterre puritaine d’avant-guerre, tantôt dans le NY chic et contemporain, tantôt au Kenya à l’époque colonialiste (ambiance  Out of Africa garantie), le tout généreusement saupoudré de rebondissements passionnés et passionnants ! Je vous le conseille vivement, surtout si vous aimez ce genre de romans comme L‘Héritage de Katherine Webb ou Le Jardin des Secrets de Kate Morton ; )

Voici le résumé : « Lorsqu’elle arrive à Ashford Park en 1905, Addie, jeune orpheline londonienne, n’a que 5 ans. Et si son oncle et sa tante l’accueillent dans la plus grande indifférence, la fillette passe une enfance heureuse auprès de sa cousine, la belle et audacieuse Bea. Entre elles deux, naît une amitié indéfectible que seule la Grande Guerre parvient à briser : Addie s’engage comme infirmière quand Bea fuit l’Europe avec Frederick, l’homme dont sa cousine est pourtant follement éprise.
Bien des années passent sans que les jeunes femmes ne se donnent de nouvelles, jusqu’au jour où, contre toute attente, Bea supplie Addie de la rejoindre au Kenya. Un voyage qui changera le cours de son destin… 
»

Mon avis : 4,5/5

Bright-Pause-blog-dernières-lectures-2

Cœur de Cristal, Frédéric Lenoir

Énorme coup de cœur pour ce conte philosophique dans la veine de L’Alchimiste de Paulo Coelho. Frédéric Lenoir aborde l’Amour avec un grand A avec une extrême délicatesse et une poésie rare. Rien n’est cucul, tout est fluide, comme le flot de la vie, qui nous emporte avec elle, pour le meilleur et pour le pire. Le conte est charmant et dépaysant, le texte plein de citations inspirantes (qui ont parfois sacrément fait écho à ma vie, j’ai encore des progrès à faire en développement personnel) et pour ne rien gâcher, la couverture et les illustrations sont superbes !

Voici le résumé : « Il était une fois… Dans un royaume lointain, un jeune prince est victime d’un terrible sort : son cœur, enveloppé d’une gangue de cristal, ne peut ni vibrer ni aimer. Seul un feu d’amour brûlant permettrait de le libérer. Alors qu’il est en âge de se marier, et malgré tous ses efforts, aucune femme ne lui inspire cette passion. C’est ainsi qu’il décide de partir sur les routes du monde, à la recherche de celle qui le délivrerait du maléfice. Semée de bien des obstacles, sa quête l’amène à méditer sur le sens de la vie, mais aussi à découvrir le redoutable secret qui pèse sur sa naissance. »

Mon avis : 5/5

Bright-Pause-blog-dernières-lectures-3

Pars avec lui, Agnès Ledig

Le troisième Agnès Ledig que je lis ! J’avais aimé Juste avant le bonheur, j’avais adoré Marie d’en haut, et j’attendais que celui-ci sorte en format poche avec impatience (oui parce que sinon je me ruinerais en bouquins…). Comme d’habitude, le style de l’auteur est top, le parti pris de la romance/chick lit aussi, mais cette fois-ci j’ai eu plus de mal à être séduite par l’intrigue, les personnages, etc. Comme si c’était à la fois too much, un peu dérangeant et larmoyant. Et puis la fin m’a laissée perplexe… Bref, ce n’est pas le meilleur de l’auteur selon moi, même si je reste fan de son travail !

Voici le résumé : « Ils s’appellent Roméo et Juliette. Comme s’ils étaient prédestinés. Mais c’est à eux d’écrire leur histoire, en dépit des accrocs, des cahots et des heurts. 
Lui est pompier, un héros du quotidien, solide comme un roc. Mais pas assez pour résister à une chute de huit étages, heureusement amortie par des arbres. 
Elle est infirmière. De celles pour qui leur travail va bien plus loin que soigner les corps. Attentive, attentionnée, elle donne aux autres sans compter ce que son propre compagnon, Laurent, lui refuse. 
Ces deux êtres cabossés par la vie vont se tendre la main. Et apprendre qu’envers et contre tout être heureux ce n’est pas regarder d’où l’on vient, mais où l’on va. »

Mon avis : 3/5

Bright-Pause-blog-dernières-lectures-0

Photos © Bright Pause

Publicités